chargement Veuillez patientez...

Le prix des appartements anciens flambe dans l’ouest de la France

Cet article a été écrit par Publiée le :

Alors que certaines villes comme Bordeaux, qui avaient connu de fortes hausses du prix des logements ces dernières années, ont récemment connu une période d’accalmie, c’est maintenant au tour des principales villes du Grand Ouest d’effectuer un rattrapage spectaculaire : +10% en un an à Angers et Brest, + 9,5% à Rennes, + 7,9% à Nantes…

On assiste désormais dans certaines villes françaises à un véritable déséquilibre entre l’offre et la demande de logements, selon le dernier baromètre LPI-SeLoger. Le Grand Ouest est le plus concerné, l’effet étant particulièrement remarquable sur les 3 derniers mois au Havre, où l’évolution du prix moyen signé pour un appartement est de +18,1% au mois de novembre comparé au mois d’août, à 2364 €/m2 !

La hiérarchie des prix dans les différentes métropoles régionales a été quelque peu bousculée au cours des dernières années, les principales villes du sud de la France se laissant progressivement distancer par d’autres métropoles situées plus au nord : selon le baromètre LPI-SeLoger, il est aujourd’hui plus cher de se loger dans un appartement ancien à Nantes (3819 €/m2) qu’à Montpellier (3004 €/m2), Marseille (3357 €/m2) ou Toulouse (3555 €/m2). Et Lyon (5427 €/m2) distance désormais nettement Bordeaux (4606 €/m2) et Nice (4348 €/m2) sur le podium des prix en régions pour ce type de biens immobiliers. Faut-il y voir un effet du réchauffement climatique et des canicules à répétition qui l’accompagnent ?

Sur les 12 derniers mois, outre les villes du Grand Ouest, on assiste à une poussée des prix à Lyon (+7,5%) et ses environs (+11,7% à Villeurbanne). D’autres villes du nord et de l’est du territoire subissent en revanche un effritement des prix sur les trois derniers mois, comme Strasbourg (-3,6% à 3469 €/m2) et dans une moindre mesure Lille (-1,5% à 3273 €/m2). Phénomène intéressant : à Lille, où les prix sont devenus élevés pour la région, on note un report de la demande sur Villeneuve-d’Ascq ou Roubaix, où les hausses de prix sont à deux chiffres sur un an.

Plus d'actualités...
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous