chargement Veuillez patientez...

Baisse générale des 1ers comptes de PF1, PFO et PFO2

Cet article a été écrit par Publiée le :

Dans un contexte économique fragile, l’amélioration des taux d’occupation des 3 SCPI de Perial s’est pourtant réalisée au détriment du niveau de leur 1er acompte sur dividende. 

Le 1er trimestre 2017 témoigne encore d’une attractivité forte pour les SCPI. Pour autant, Eric Cosserat, Président de Perial, note un « contexte économique et une situation locative (qui) demeurent cependant difficiles malgré les signes de reprise ». Du côté de ses SCPI, l’augmentation des taux d’occupation s’est faite un peu dans la douleur… à court terme. Car les « nécessaires franchises de loyers accordées aux nouveaux locataires » retardent les effets positifs des nouvelles relocations. Autrement dit, le décalage dans la perception des loyers associé à une reprise économique fragile implique une gestion prudente. En conséquence, les 1ers acomptes de PF1, PFO et PFO2 ont été fixés sur les fourchettes basses des prévisions 2017. Mais optimiste, le dirigeant assure que les montants « seront réévalués en fin d’année, si les conditions s’améliorent ». Dans le détail, le 1er acompte de PF1 s’est élevé à 4,7€ (vs 5€ sur la même période de 2016), celui de PFO à 11,25€ (vs 11,65€) et enfin celui de PFO2 à 2,05€ (vs 2 ,25€). 

Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Plus d'actualités...
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous
Téléchargement
Guide
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger le guide