chargement Veuillez patientez...

SCPI Kyaneos Pierre : 6 mois après son lancement, les résultats sont au rendez-vous

Cet article a été écrit par Publiée le :

La SCPI Kyaneos Pierre, nouvelle venue dans le paysage de la pierre papier, a un profil plutôt atypique puisqu’elle se spécialise sur le secteur de l’immobilier résidentiel avec l’ambition de marier rendement élevé et haute qualité environnementale et sociétale.

« Chez Kyaneos AM, nous avons la conviction qu’il est possible d’offrir un rendement attractif pour nos investisseurs tout en participant à la transition énergétique et à l’amélioration de l’habitat en France. » Cette phrase extraite du dernier bulletin trimestriel d’information de la SCPI Kyaneos Pierre (pour le 4ème trimestre) résume à elle seule l’ambition de la société de gestion créée il y a moins d’un an.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont au rendez-vous :

Pour l’année 2018, alors que la SCPI n’a débuté ses investissements qu’à partir du mois de juillet, le rendement annualisé distribué aux associés s’est élevé à 7.05% !

Et pour 2019, la société de gestion prévoit de distribuer entre 6% et 6,5% de rendement net aux investisseurs, soit un dividende compris entre 60 € et 65 € par part, le prix de la part étant de 1000 €.

Ces niveaux de distribution sont très largement au-dessus de la moyenne du marché (4,35% de taux de distribution en moyenne pour les SCPI en 2018 d’après l’IEIF).

Mais alors, comment fait donc cette société de gestion pour afficher de tels rendements ?

Pour répondre à cette question, il suffit d’aller voir du côté des acquisitions réalisées depuis 6 mois, un des meilleurs exemples étant la cinquième et dernière acquisition, finalisée le 4 janvier 2019.

Il s’agit d’un immeuble de 342 m2 situé à Nîmes, acheté avant travaux pour 1500 € du m2, avec une rentabilité brute acte en mains de 7,80% ! Sur les 6 appartements composant l’ensemble, 4 vont être rénovés pour un budget prévisionnel d’environ 75.000 €, les 2 autres étant occupés et laissés en l’état. A l’achat, l’état général des logements a été évaluée à 4/10 par la société de gestion (niveau faible), alors que la note grimpera à 8/10 après travaux pour les appartements qui seront rénovés.

Cerise sur le gâteau : les travaux effectués permettront une diminution de 30% de la consommation d’énergie du bâtiment, et même de 62% de ses émissions de gaz à effet de serre, grâce à l’installation de pompes à chaleur et de chauffe-eau thermodynamiques.

Plus d'actualités...

Actualités connexes

Jean-Francois Valicon 04/09/2019
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous