chargement Veuillez patientez...

Immobilier tertiaire français : vers des volumes d’investissement records en 2019

Cet article a été écrit par Publiée le :

Les investissements en immobilier de bureaux en région parisienne se montent déjà à 16,4 milliards d’euros sur les trois premiers trimestres de l’année, soit une progression de 25% par rapport à la même période de 2018. Sur le seul 3ème trimestre 2019, les investissements atteignent 6,2 milliards €, en hausse de 72% par rapport au 3ème trimestre 2018 selon Eurostat !

On serait donc cette année sur une perspective de 24 milliards € de volume d’investissements en Île-de-France selon l’expert immobilier JLL. « Dans ces conditions, les volumes investis en France devraient franchir le seuil historique des 34 milliards d'euros en 2019 », estime Olivier Ambrosiali, directeur général adjoint en charge du pôle vente et investissement bureaux chez BNP Paribas Real Estate. Selon JLL, 16,4 milliards € d’investissements sur les 9 premiers mois de l’année représentent le niveau le plus élevé observé depuis dix ans sur des périodes comparables. A noter une accélération des investissements de la part des  institutionnels coréens qui ont finalisé 8 transactions depuis début 2019, essentiellement à la Défense.

Cet engouement des investisseurs pour l’immobilier tertiaire en Île-de-France n’est bien sûr pas sans lien avec l’évolution des valeurs métriques et des loyers, où là aussi les indicateurs sont au vert. On est en réalité confronté sur le marché parisien à une véritable pénurie d’offre : « le taux de vacance à Paris intra-muros est de 1,5 %, ce qui est extrêmement bas », analyse Grégoire de la Ferté, directeur exécutif chez CBRE. L’offre immédiate disponible en Île-de-France a de nouveau baissé (- 6% sur 12 mois glissants) pour atteindre 2,79 millions de m2 au 30/09/2019, au plus bas depuis plus de 10 ans.

Sans surprise, cette situation de pénurie entraîne une hausse des niveaux de loyers : en moyenne 399 € HT HC/m²/an de loyer facial pour les biens de seconde main (+ 6 % en un an) et 400 € HT HC/m²/an pour les biens neufs ou restructurés (+ 4 % en un an). « Dans Paris intra-muros, on a atteint des records de loyers à plus de 850 euros par an et par mètre carré », selon Grégoire de La Ferté. Et pour les mêmes raisons, les valeurs métriques des bureaux franciliens s’envolent : +11% sur un an à 7.340 € / m2 en moyenne. De quoi continuer à alimenter la frénésie d’achat des investisseurs !

Plus d'actualités...
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous