chargement Veuillez patientez...

Volumes records d’investissements immobiliers en France en 2019 et belles perspectives pour 2020

Cet article a été écrit par Publiée le :

Les chiffres d’ImmoStat sont tombés : l’année 2019 a encore battu des records sur les volumes d’investissement en immobilier tertiaire en France. 38 milliards € à l’échelle nationale, c’est une hausse de 18% par rapport à une année 2018 qui avait déjà vu le record historique de 2007 tomber. Rien que sur l’Île-de-France, ce sont 26,9 milliards € qui ont été investis en 2019, là aussi le plus haut niveau jamais observé.

L’année 2019 a fini en fanfare : sur le 4ème trimestre, 10,3 milliards € ont été investis en immobilier tertiaire en France. Sur l’année entière, les 38 milliards € investis représentent un montant supérieur de 56% à la moyenne décennale. Et l’année 2020 s’annonce elle aussi à des niveaux très élevés, même si les trois transactions géantes de 2019 ne seront vraisemblablement pas réplicables (portefeuille Terreis dans Paris QCA vendu à Swiss Life pour 1,8 milliards €, vente de l’ensemble « Le Lumière » par Tishman Speyer à Primonial et Samsung pour 1,2 milliards €, et vente de la tour « Majunga » par Unibail à Mirae Asset Daewoo et Amundi Immobilier pour 910 millions €).

Le dynamisme de l’investissement immobilier a bien sûr été porté par la forte baisse des taux d’intérêt à long terme, qui sont passés en territoire négatif pendant l’été 2019 et ont fini l’année à peine au-dessus de 0%. Mais pas seulement : l’immobilier se porte bien du côté des utilisateurs, très bien même. Les loyers ont sensiblement progressé en 2019, le loyer « prime » dans Paris QCA atteint un niveau record à 860 €/m2/an et les loyers de seconde main sont également très bien orientés avec un record établi à 624 €/m2/an dans Paris QCA et 390 €/m2/an en moyenne sur l’Île-de-France, selon la société de conseil en immobilier d’entreprise JLL. Autre indicateur qui montre la bonne santé du marché immobilier tertiaire francilien : l’offre immédiate disponible s’est encore contractée à 2.718.000 m2 à fin 2019 pour l’Île-de-France, avec un taux de vacance de 5% seulement, à la limite du seuil de fluidité du marché.

Stephan von Barczy, directeur du département Investissement de JLL, résume : « La stabilité politique de la France reste appréciée des investisseurs. Aussi, la bonne tenue du marché locatif, avec un niveau d’offre contenu et des loyers orientés à la hausse, a motivé les investissements en immobilier. » Et de conclure : « En 2020, la politique monétaire de la BCE devrait rester accommodante et maintenir les taux à un niveau bas. L’immobilier restera donc une classe d’actif attractive pour les investisseurs et continuera de capter des volumes de capitaux élevés. Du côté des investisseurs internationaux, la dynamique observée par les Asiatiques en 2019 devrait se poursuivre en 2020 avec un focus qui devrait se tourner vers Paris et les marchés du Croissant ouest après une concentration marquée sur La Défense en 2019. Nous anticipons donc un volume d’investissement élevé pour l’année 2020, de l’ordre de 25 Mds€ en Île-de-France et de 9 Mds€ en régions. Un léger recul pourrait toutefois être observé en raison de la taille très importante des transactions constatées en 2019, ou si les produits mis sur le marché venaient à être insuffisants. »

Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous
Téléchargement
Guide
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger le guide