chargement Veuillez patientez...

La foncière cotée Gecina maintient son bénéfice au 1er semestre 2020 malgré le confinement

Cet article a été écrit par Publiée le :

Gecina, première foncière cotée de bureaux en Europe avec un patrimoine d’environ 20 milliards € constitué à plus de 80% d’immeubles de bureaux situés à Paris et dans l’Ouest parisien, a été relativement épargnée par les effets du confinement puisque son bénéfice affiché au 1er semestre 2020 est quasiment stable : bénéfice net récurrent en hausse de 1,3% à 215,9 millions €, avec un chiffre d’affaires lui aussi dans le vert à +1,7% pour 336,1 millions €. L’ANR EPRA de continuation, qui mesure la valeur du patrimoine de la foncière, est pour sa part en hausse de 5,4% sur un an à 175 € par action, signe de la résilience des valorisations dans le secteur des bureaux parisiens.

 Sur le 1er semestre, la foncière précise que le taux d’encaissement des loyers a été de 95% et qu'« aucun immeuble n'a été fermé au cours du deuxième trimestre grâce à des mesures sanitaires renforcées ».

Sur le front des TPE, Gecina indique avoir été totalement mobilisée en conformité avec les mesures prises par les pouvoirs publics, avec des annulations de loyers au 2ème trimestre pour « les TPE opérant sur les secteurs dont l’activité a été arrêtée sur décision administrative », soit 0,5% de la base locative tertiaire du deuxième trimestre, ainsi qu’un « report et mensualisation des échéances pour près de 14% de la base locative tertiaire sur ce trimestre (soit 3% de la base locative annuelle) ».

Un autre élément rassurant dans la publication semestrielle de Gecina est la communication donnée sur les perspectives de bénéfice 2020, alors que « face aux turbulences liées aux conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19, Gecina avait suspendu sa guidance en mars 2020 pour l’année ». La foncière table désormais sur un bénéfice récurrent net annuel par action compris « entre 5,55 € (en scénario dégradé) et 5,70 € (proche de l’hypothèse initiale pré-Covid-19 de 5,80 €) en fonction de l’évolution de la situation économique et de ses effets éventuels sur l’activité de Gecina au second semestre. »

Sur le marché des bureaux parisiens, les « tendances de marché restant favorables dans les zones de prédilection de Gecina », avec sur le premier semestre « une solide performance en matière de transactions locatives dans un contexte de forte raréfaction de l’offre, notamment dans le cœur de Paris, et ce en dépit des incertitudes économiques liées aux effets potentiels de la Covid-19. » Gecina observe que « la situation de sous-offre à Paris est toujours palpable au deuxième trimestre 2020 ».

Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Plus d'actualités...
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous
Téléchargement
Guide
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger le guide