chargement Veuillez patientez...

Selon ImmoStat, les montants investis sur l’immobilier résidentiel en France ont atteint 4,4 milliards € au S1 2021

Cet article a été écrit par Publiée le :

Le GIE ImmoStat a été créé par les 4 principaux conseils français en immobilier d’entreprise : BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman&Wakefield. Il rassemble une expertise quasiment exhaustive sur les différents marchés immobiliers en France et publie régulièrement des données et des analyses de marché. Pour compléter sa vision sur l’immobilier résidentiel, ImmoStat s’est adossé à trois sociétés externes (BPCE Solutions immobilières, Foncia Valorisation et lkory).

4,4 milliards € investis en immobilier résidentiel au S1 2021

Le chiffre du 1er semestre 2021 est impressionnant : 4,4 milliards € ont été investis en immobilier résidentiel sur un seul semestre (« volume global des actifs résidentiels en bloc acquis sur la période donnée par des acteurs en vue de retirer un rendement financier de la détention du bien acquis »), cela représente d’après ImmoStat une hausse de 23% par rapport au 1er semestre 2020, il est vrai marqué par le 1er confinement, mais aussi un volume de capitaux investis supérieur à celui enregistré sur l’ensemble de l’année 2019, et plus de deux fois celui de l’année 2016…

« Les montants investis sur cette classe d’actifs [l’immobilier résidentiel] sont en augmentation constante depuis 2016, et ils ont en effet atteint des sommets l’année dernière. Pas moins de 5,5 milliards € ont été investis en résidentiel en 2020 », résumait le spécialiste indépendant de l’immobilier résidentiel Ikory lors de sa note de conjoncture en juin dernier. Et 2021 pourrait largement excéder le record de 2020 : « en tout état de cause, nous nous dirigeons vers une nouvelle année record pour l’investissement résidentiel », résumait ainsi Ikory dans cette note. « A moyen terme, tout porte à croire que les volumes placés sur cette classe d’actifs continueront à progresser. En effet, le manque d’offres semble être le seul frein à l’explosion véritable des transactions. A date, le poids du résidentiel dans le total investi en immobilier en France n’est compris qu’entre 10 et 15% contre 30% dans d’autres pays européens. Le marché résidentiel français semble donc encore assez peu mature et dispose d’un potentiel de progression important. »

Forte hausse des investissements dans le résidentiel classique, mais baisse sur les résidences gérées

La forte dynamique des investissements résidentiels au 1er semestre 2021 masque une réalité à deux vitesses : d’un côté, le volume enregistré sur les actifs résidentiels classiques et intermédiaires s’élève à 4,2 milliards €, en hausse de 31 % par rapport à S1 2020, mais de l’autre les actifs résidentiels gérés n’ont attiré que 222 millions € d’investissements (-44 % par rapport à S1 2020). Les résidences gérées n’auront donc représenté qu’approximativement 5% des volumes globaux au 1er semestre 2021, contre environ 12% en 2020.

Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Plus d'actualités...

Par mot clé ...

SCPI & OPCI

EPARGNE FONCIÈRE
ACTIPIERRE EUROPE
PERIAL EURO CARBONE
AEDIFICIS
ACTIVIMMO
ATREAM HOTELS
VENDOME REGIONS
EDISSIMMO
ACTIVIMMO
FRUCTIRÉGIONS EUROPE
société

BNP PARIBAS REIM
FIDUCIAL GERANCE
HSBC REIM
AESTIAM
SOFIDY
PERIAL
AMUNDI
PAREF GESTION
IMMOVALOR GESTION
INTERGESTION
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous
Téléchargement
Guide
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger le guide