chargement Veuillez patientez...

BNP Paribas REIM baisse le prix de part de la SCPI Accimmo Pierre de 17.07 % à 170 euros

Cet article a été écrit par Publiée le :

Prenant la suite d’AEW Ciloger en mars dernier avec sa SCPI Laffitte Pierre, et d’Amundi Immobilier pour ses SCPI Edissimmo, Rivoli Avenir Patrimoine et Génépierre, BNP Paribas REIM revoit à la baisse le prix de la part sur l'une de ses SCPI phares : Accimmo Pierre.

Cette dernière est à la tête d’une capitalisation proche de 4 milliards d'euros, essentiellement investie sur des actifs de bureaux franciliens, dont les expertises au 30 juin ont montré une diminution de valeur substantielle. Le prix de la part d’Accimmo Pierre est révisé de 17,07% à la baisse, passant de 205 à 170 euros. Le prix de retrait passe quant à lui de 186,70 à 154,82 euros.

Une campagne d’expertise immobilière exceptionnelle réalisée au 30 juin 2023

En raison d’un « contexte macro-économique complexe qui a beaucoup évolué depuis 2022 », la société de gestion BNP Paribas REIM a décidé de mettre à jour les expertises immobilières de ses SCPI en cours d’année, avant d’attendre la traditionnelle campagne de fin d’année. En effet, elle a estimé que les valeurs actées au 31/12/2022 – déjà en baisse de 7,1% par rapport au 31/12/2021 sur sa SCPI Accimmo Pierre – n’étaient plus cohérentes avec les évolutions récentes des marchés immobiliers.

Le résultat est parlant : au 30 juin 2023, les expertises de la SCPI Accimmo Pierre enregistrent une baisse supplémentaire de 9,9% par rapport à fin 2022, ce qui correspond en cumulé à 17% de révision de valeur sur 18 mois. À ce niveau de baisse, il n’était donc plus possible de conserver le prix de part en vigueur sur Accimmo Pierre.

Une baisse drastique de plus de 17% sur le prix de part de la SCPI Accimmo Pierre

La nouvelle résonne comme un coup de tonnerre dans l’univers des SCPI, après une décision similaire prise par Amundi Immobilier quelques jours auparavant : BNP Paribas REIM a décidé de baisser de 17,07% le prix de part de sa SCPI Accimmo Pierre, qui passe de 205 à 170 euros. Ainsi, on passe assez brutalement d’un prix de souscription « zénithal » de 205 euros – un prix qui pour rappel avait été réévalué progressivement à la hausse depuis une dizaine d’années de 186 à 205 euros – à un niveau sensiblement inférieur, alors que le dividende versé a évolué parallèlement à la baisse, passant de 8,79 à 7,8 euros par part entre 2013 et 2022.

Sur la base du nouveau prix de souscription, le dividende 2022 donnerait un taux de distribution de 4,59% contre 3,80% sur la base de l’ancien prix, ce qui marque un retour à un niveau proche de la moyenne du marché des SCPI : 4,53% en 2022 selon l’ASPIM.

Pour rappel, le prix de souscription d’une SCPI à capital variable doit être fixé par la société de gestion en cohérence avec sa valeur de reconstitution : il ne peut réglementairement s’écarter de plus de 10% – à la hausse ou à la baisse – de cette valeur de reconstitution. C’est donc pour aligner le prix de souscription sur la nouvelle valeur de reconstitution (169,72 euros par part au 30/06/2023 contre 192,12 euros au 31/12/2022) que BNP Paribas REIM a pris cette décision de révision à la baisse du prix de part d’Accimmo Pierre lors d’une réunion tenue le 26 juillet 2023, en bonne articulation avec le Conseil de Surveillance.

 

 

Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Plus d'actualités...

Par mot clé ...

SCPI & OPCI

PIERVAL SANTE
SOPRORENTE
FICOMMERCE
IROKO ZEN
IROKO ZEN
CRISTAL LIFE
EFIMMO 1
ACCIMMO PIERRE
CRISTAL RENTE
NOVAPIERRE
société

BNP PARIBAS REIM
FIDUCIAL GERANCE
HSBC REIM
AESTIAM
SOFIDY
PERIAL
AMUNDI
PAREF GESTION
IMMOVALOR GESTION
INTERGESTION
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection neutre
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
Téléchargement
Guide
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger le guide