chargement Veuillez patientez...
Actualité Marché

Primonial analyse le marché immobilier du 1er semestre

Cet article a été écrit par Publiée le : , mis à jour le :

Zoom de Primonial sur le marché immobilier d’entreprise francilien au 1er semestre. Il en ressort qu’il apparaît plutôt sain dans ses fondamentaux… malgré l’incertitude autour de la hausse des taux. 

Malgré les nombreuses incertitudes politiques (échéances électorales), économiques (impact du Brexit) ou celles encore concernant une évolution haussière des taux, les marchés ont paradoxalement bien réagi. Une preuve ? L’ indice Vix (Volatility Index) surnommé aussi l’indice de la peur a atteint ses plus bas niveaux… depuis 24 ans !. De quoi nourrir l’idée que « les marchés anticipent une reprise économique, timide mais certaine, en zone euro ».

Sur le marché de l’immobilier d’entreprise francilien, ImmoStat note un volume d'investissement de 5mds €, (-27% par rapport au 1er semestre 2016). Un montant qui se situe cependant, dans la moyenne basse des 1ers semestres depuis 2011 et qui est « sans doute le résultat d'un attentisme des investisseurs devant l'environnement politique et de taux » .

Reste que ce ralentissement n’est pas encore dans les taux de capitalisation, qui se sont stabilisés, pour les actifs prime, à 3,00%. Quant aux valeurs métriques des bureaux franciliens, elles n’ont pas cessé de grimper depuis 2009, (6224 € au 30 juin 2017 vs 4 588 € au "plus bas" de septembre 2009) avec notamment une forte croissance du segment "Paris Centre Ouest" (12 889 € en moyenne).

Sur le front du marché locatif, l’embellie se confirme. La demande placée atteint 1,16 millions de m² en Ile-de-France, alors qu'historiquement, les années électorales sont souvent marquées par « un ralentissement des décisions locatives des grands utilisateurs » souligne Daniel While, directeur du développement de Primonial Reim. Pour le spécialiste « la barre symbolique des 2 millions de m² annuels devrait donc être franchie ». Mieux, il estime cette reprise d'autant plus saine qu'elle s'accompagne de loyers stables et de mesures d’accompagnement en légère inflexion. A Paris, il constate une pénurie de l'offre avec une vacance physique de 3% tandis qu’il s'élève en Ile-de-France à 6,7% en moyenne, « ce qui reste faible ».

La conclusion de Daniel While ? S’il convient d’être vigilant sur les prix des bureaux prime, le marché de l’immobilier d’investissement apparaît plutôt sain dans ses fondamentaux … mais il ne faut pas oublier que « le marché est aussi suspendu aux perspectives de taux qui, aujourd’hui, sont ambivalentes ».

Plus d'actualités...
Accès aux fiches...
partager
  • Envoyer cet article à un ami
Toutes les actualités
Investir en SCPI
SCPI Comptant SCPI Crédit SCPI Fiscale Toutes nos offres
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger
Newsletter

Recevez les dernières actualités et les offres exclusives.

publicite
publicite
Pourquoi choisir Primaliance ?

L'offre la plus importante du marché,
Une équipe de spécialistes dédiés,
Une sélection indépendante.
TESTEZ VOS
CONNAISSANCES