chargement Veuillez patientez...

La 25e augmentation de capital de Fructipierre est lancée

Cet article a été écrit par Publiée le :

La SCPI Fructipierre à capital fixe, gérée par AEW Ciloger, investit essentiellement dans des bureaux, dans une large mesure à Paris et en Ile-de-France (Boulogne-Billancourt, Levallois-Perret, Suresnes, Saint-Denis).

Plus d’un an et demi après avoir bouclé sa dernière augmentation de capital et comme annoncé, Fructipierre est ouverte de nouveau aux souscriptions depuis le 30 juillet 2018 pour se clore le 31 janvier 2019. La SCPI espère ainsi recueillir 45 millions d’euros.

. La société compte émettre 82 720 parts nouvelles au prix de 544 € (dont 329 € de prime d’émission).

. Le minimum de souscription est fixé à 15 parts.

. Prix de souscription : 215 € de nominal au prix de 544 € par part, soit avec une prime d’émission de 329 €. Une commission de souscription de 7,779% TTC, soit 42,32 € TTC par part est prélevée sur le produit de l’augmentation de capital (prime d'émission incluse).

Cette augmentation de capital intervient alors que la SCPI est en situation de sur-investissement depuis déjà plusieurs mois. De 11 millions d’euros à la fin du 3e trimestre 2017, le montant de ses acquisitions non financées par du capital est passé à 40,7 millions fin 2017, suite à l’achat d’un immeuble de bureaux dans le 8e arrondissement parisien pour 31,8 millions, et à 58 millions à la fin du 1er trimestre 2018. Le 31 mars dernier, Fructipierre s’est en effet portée acquéreur d’un autre immeuble, dans le 9e arrondissement cette fois, pour 24,3 millions d’euros. Dans le même temps, la SCPI a continué de mettre en œuvre son programme d’arbitrages, qui l’a conduite à céder pour 15,2 millions d’euros d’actifs « non stratégiques ou arrivés à maturité » durant l’exercice 2017, et pour déjà 7,75 millions au cours du 1er trimestre.

Le taux de vacance, quant à lui, est en augmentation, passant de 7,37 à 9,49% au 1er trimestre 2018. Le taux d’occupation financier (TOF) est ainsi en légère diminution, à 83,37% contre 85,73% en 2017.

Ces résultats en dent de scie n’empêchent toutefois pas la SCPI de maintenir pour 2018 un objectif de dividende identique à celui versé en 2017 (21,80 € par part, soit un DVM de 4,04%) soit, sur la base du prix acquéreur moyen du 1er trimestre et du nouveau prix de souscription, un rendement compris entre 4,01 et 4,02%.

Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Plus d'actualités...
Investir en SCPI
Newsletter
Pourquoi nous choisir ?
  • Une sélection indépendante
  • Une équipe de spécialistes dédiés
  • L'offre la plus importante du marché
En savoir plus
Contactez-nous
Téléchargement
Guide
Découvrez notre guide pour bien investir en SCPI
Télécharger le guide